13 août 2021

Mon passe sanitaire et moi

Car, évidemment, je suis vacciné. Oh, pas pour des raisons honorables du genre "protéger mes semblables" ou "soulager les soignants dans la détresse", pas par peur, j'ose le dire, j'ai un âge où l'on devient un peu indifférent à la mort, et de toute façon un simple calcul de probabilité montre que le risque d'attraper le virus est minime. Non, je l'ai fait par pur égoïsme, pour hâter la réouverture des expos, des restaurants et, avant tout des cinémas dont je ne puis me passer. Je suis donc "provax", suis-je pour autant partisan du... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2021

Génération cinoche

Presqu'un an que nous sommes privés de cinéma et la sensation de manque est toujours aussi insupportable et entretient un véritable état dépressif. Il faut dire que ma génération a été biberonnée au cinoche, le vrai, en salle, et non sa pâle caricature sur écran de télévision ou d'ordinateur, voire - horribile dictu - de téléphone. C'est vous dire combien je porte dans mon coeur les tyrans en blouse blanche qui ont pris le pouvoir et tirent les fils de la marionnette. Mais revenons en arrière... Qui veut se rendre compte de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 janvier 2021

2020, l'Année terrible

Quelles traces laisse dans mes blogs l'année la plus sinistre que j'ai vécue? Il me semble que j'y ai parlé un peu plus de cinéma. Est-ce parce que j'en ai été cruellement privé et que je le suis encore? Du covid, évidemment, mais par la bande : la maladie ni ne m'intéresse ni ne m'effraie. De l'Islam et du racisme, bien peu, si on considère l'importance qu'ils ont dans le débat public. Il m'apparaît que le présent ne m'intéresse guère et que le passé revient de plus en plus : nostalgie des pays visités, d'époques vécues pleinement,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 décembre 2019

2019 s'éloigne...

Que reste-t-il de cette année qui se termine en eau de boudin entre l'impréparation des uns et la défense farouche de leurs privilèges par les autres? la "clause du grand-père" peut-être qui m'aura bien fait rire. On y aura vu aussi le combat des gilets jaunes s'effilocher avec quelques sursauts de bête à l'agonie. Au tir forain toujours les mêmes têtes de turcs : Castaner que certains avec un remarquable sens de la nuance assimilent à un féroce gestapiste et Schiappa qui en prend d'autant plus pour son grade que c'est une femme (on... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 janvier 2019

2018 : quelques fims, quelques livres...

Plutôt que de faire état de résolutions qu'on n'aura pas la force de tenir ou d'espoirs vains, retournons nous vers le passé. De quoi ai-je parlé sur ce blog en 2018 ? Laissons de côté la politique (3 textes sur les "gilets jaunes", c'est peut-être plus que le phénomène ne mérite)ou les considérations sur la société comme elle va (mal) : toujours les mêmes criailleries et les mêmes regrets d'un monde assurément moins brutal et plus cultivé. Tiens, justement, qu'ai-je lu ou vu dont je vous ai fait part ?  Commençons par le... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 octobre 2017

Au grand bal d'Hollywood les faux-culs mènent la danse

Ma première réaction au scandale Weinstein a été celle d'un cinéphile : comment ! on était en train de s'attaquer à un des topoï les mieux établis du cinéma hollywoodien, la petite starlette ambitieuse nourrie de maïs et d'école du dimanche au fin fond du Nebraska ou la southern Belle languide, qui sacrifient leur vertu pour un soir afin d'obtenir d'un producteur gros, libidineux et fumant le cigare, le rôle qui les fera accéder au firmament. Ce personnage était sympathique, tantôt résistant à la tentation mais voyant avec dépit les... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 janvier 2015

Bonne journée, bon film, bonne lecture et bonne bourre...

Vu hier Les nuits d'été de Mario Fanfani, film curieux et non dénué d'intérêt. En bref il évoque la façon dont est vécue l'homosexualité (sous le forme quasi unique du travestisme) dans une ville de province française en 1959. La reconstitution d'époque est soignée : quelques voitures, les décors d'appartements sont dans la note comme la boîte pour bourgeois en goguette, quelques bidasses en attente de départ pour l'Algérie. Les dialogues eux-mêmes ne détonent pas, ainsi le dîner entre notables où on parle des Arabes et où on... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 février 2013

Comment on tombe amoureux d'une actrice : Jennifer Lawrence, Isild Le Besco...

Et voilà je suis de nouveau tombé amoureux  en voyant Happiness therapy. Jennifer Lawrence a réveillé en moi ce désir qu'une actrice soit à la ville la même que son personnage dans le film. Ainsi je peux rêver que je la rencontre et - soyons fou - qu'elle me séduit par sa beauté mais aussi par toutes les choses intelligentes que lui fait dire le réalisateur. Quand on est jeune et bête on ne voit dans le cinéma que le réalisateur, son style, sa mise en scène ,qu'on se complaît à analyser. Plus vieux on va à l'essentiel :... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,