Causons derechef

22 juin 2018

La vaisselle de Bibi et le savon de Macron

Certains jours on se demande si les antimacronistes ne sont pas aussi "primaires" que les anticommunistes d'antan. Macron, qui aime à brandir la muleta sous le nez du taureau, leur en donne parfois l'occasion, mais sur les deux derniers événements qui font le buzz en ce moment je ne vois pas ce qu'on pourrait lui reprocher. Le couple présidentiel a donc commandé à la manufacture de Sèvres un service de table dont l'usage sera évidemment protocolaire. Que n'avait-il pas fait là ! Les chiffres les plus extravagants ont couru sur son... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 juin 2018

Abécédaire de mon Espagne et du Chemin

  Café : Les Espagnols sont un des derniers peuples qui boivent du café au lait. Aussi, quand je demande un café solo le matin, me regardent-ils avec un mélange d'étonnement et de commisération,regard que je leur renvoie le soir quand je commande un café après mon dîner et qu'ils me disent "solo ?"   Castille y Leon : Deux mots qu'on croit aussi inséparables que Roux et Combaluzier ou Wallis et Futuna. Eh bien non, on voit barbouillé çà et là le slogan "Leon solo". Malheureux pays qui finira par éclater...Espagnols,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 mai 2018

De l'interprétation des tweets ou statuts Fb

Entre le mensonge, la maladresse ou le second degré, il est parfois bien difficile de décrypter ces courts textes ou ces images comme l'ont montré récemment les messages de Rokhaya Diallo et d'Alexis Corbière auxquels j'ajouterai bien immodestement un des miens.   Quand j'ai découvert le tweet de cette dernière où elle se plaignaient que tous les pansements fussent blancs, j'ai tout d'abord pensé à un tweet malveillant : la chose était tellement énorme que même l'antiraciste le plus véhément n'aurait osé proférer telle ânerie... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 mai 2018

Camus, celui qui renaude

Je suis frappé par la fortune que connaît l'expression "le grand remplacement" dans les médias, et en particulier sur Internet. L'écrivain Renaud Camus la lança il y a une dizaine d'années pour résumer sa théorie selon laquelle un complot international vise à submerger l'Europe et à soumettre sa population à une immigration africaine massive qui imposerait sa loi et ses coutumes. Cette expression est maintenant quasiment passée dans le langage courant, du moins chez les gens un peu éduqués politiquement, alors qu'elle avait tout... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 avril 2018

Chabrol, cinéaste de la province

Qui voudra connaître la France profonde au temps du bon roi Pompidou devra revoir les films de Chabrol, notamment Le boucher (1970) et Les noces rouges (1973). Aucun cinéaste n'a mieux évoqué cette campagne et ces petites villes qui allaient devenir "périphériques" mais où on connaissait alors le calme bonheur de la province (on n'utilisait pas alors l'affreuse expression "en région") bouleversé parfois par la violence des passions. Le réalisateur choisit d'abord avec soin son décor : une petite ville pas trop pittoresque, "moyenne"... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 avril 2018

Le slogan du cheminot :"Privilégié, moi ? Jamais !"

Jadis la Poste s'appelait les PTT (je précise pour les jeunes : poste, télégraphe, téléphone) que les mauvais esprits feignaient de prendre pour l'acronyme de "Petits Travailleurs Tranquilles". A la campagne on entendait souvent "le fils Untel trouvait la terre trop basse, il est entré aux chemins de fer" et d'une façon générale de tous les fonctionnaires on disait :"Les manches d'outils ne leur feront pas mal aux mains". Il y avait un mélange de mépris pour ceux qui ne travaillaient pas de leurs bras (ce qui était quand-même parfois... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 avril 2018

Ode à Jennifer Lawrence

Le magazine du "Monde", qui tient du journal de mode et de "Voici", a une rubrique en bas de page où il résume en quelques chiffres la vie de tel ou tel pipole. Cette semaine c'était le tour de la tant belle Jennifer Lawrence, 4 chiffres seulement accompagnés d'un court commentaire mais assez pour nous faire rêver. 14.- C'est à cette âge que la jeune fille, en vacances à New York avec ses parents, est repérée par un "découvreur de talent". Dieu soit loué ce n'était pas l'ignoble Weinstein qui eût été comme une limace sur... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mars 2018

Salisbury, nid d'espions

          Un espion sur un banc          Dans la ville de Salisbury          Un despote pas content           Dans la sainte Russie                 Couic Ce mauvais limerick pour évoquer l'affaire Skripal, cet ex-espion russe victime, avec sa fille pour faire bonne mesure, d'une tentative d'empoisonnement dans une petite ville pittoresque du Wiltshire (ne se croirait-on pas dans... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mars 2018

Petits métiers disparus, mais où sont les neiges d'antan...

  En relisant L'apprenti de Raymond Guérin (Gallimard, "L'imaginaire") je tombe sur une description de la foule parisienne dans les années 20 où apparaissent des hommes-sandwichs. J'avais oublié ces figures pittoresques que, dans les années 50, on voyait encore arpenter les deux rues commerçantes de ma ville natale. Du coup sont remontés à ma mémoire tous les petits métiers disparus des années 50-60. A la veille de ses 70 ans, un homme se penche sur son passé...   L'homme-sandwich. Affiche devant, affiche derrière,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mars 2018

Un nouveau journal de mode : "Le Monde magazine"

Triste destin que celui du "Monde magazine", complètement tombé entre les griffes des modeux, ces pseudo-artistes prétentiards au service des femmes du Golfe et des parvenues chinoises. Sous prétexte de fashion week, (mais, bon dieu, que fait donc le Haut Comité de la Langue Française?), nous avons droit à un numéro de 200 pages dont 130 sont intégralement consacrées à la mode, 10 pages de texte et le reste en photos de mannequins et d'accessoires (ajoutons les 4 pages de couverture. Sur la première une femme, assise, ouvre largement... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,