Causons derechef

10 mars 2020

Dernier voyage en Thaïlande...(abécédaire)

Aéroport : Quel bonheur d'atterrir à l'aéroport de Chumphon, modeste capitale de province, après être passé par ceux de Bangkok (qui pourtant n'est pas trop laid) et celui de Séoul qui ressemble à ceux du Golfe par son gigantisme et sa vulgarité boutiquière. Ici un charmant petit bâtiment d'accueil dans un écrin de verdure et on descend sur le tarmac au lieu de passer par les aspirateurs à bétail. Bangkok : Dieu sait si je suis allé souvent à Bangkok, mais je n'avais fait qu'effleurer le quartier de Chonburi, de l'autre... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 février 2020

Entendez vous dans nos campagnes?...Les paysans au cinéma

On a l'impression que les films sur les paysans se multiplient en ce moment. En 3 ans il en est sorti trois qui ont eu un certain succès : Petit paysan d' Hubert Charuel, Au nom de la terre d'Edouard Bergeon et cette semaine Cyrille, agriculteur, 20 vaches, du lait, du beurre, des dettes de Rodolphe Marconi. Cela pourrait paraître peu, mais c'est beaucoup dans le cinéma français qui ne leur a jamais donné beaucoup de place. Certes, il y a eu un film mythique, le Farrebique de Georges Rouquier (1946), docu-fiction lyrique qui... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 février 2020

Villages du Delta et d'ailleurs...

Je suis à la veille d'un énième voyage en Asie du sud-est, voyage dont une partie se fera à vélo comme l'an dernier au Cambodge. En fait, depuis quelques années, mon itinéraire dans ces contrées inclut toujours une randonnée à vélo ou à pied. Une des raisons évidentes est d'essayer de rester en forme, de ne pas trop s'avachir, mais je suis aussi persuadé que c'est la meilleure façon de connaître le pays et de l'apprécier pleinement. Vous allez crier au cliché et je ne saurais vous donner tout-à-fait tort, pourtant, tout... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 15:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 janvier 2020

"Le coeur glacé" d'Almuneda Grandes. Une histoire de la guerre d'Espagne

Tient-on avec "Le coeur glacé" le grand roman sur la Guerre d'Espagne? Peut-être. En tout cas l'auteure n'a pas ménagé sa peine : 1350 pages bien tassées dans l'édition du livre de poche en 2 tomes. Le roman balaie 70 ans de l'histoire de l'Espagne, du pronunciamento de Franco en 36, au début du 21ème siècle, avec, au premier plan ou à l'arrière-plan, la guerre et ses conséquences sur les familles et la société. Les meilleures pages sont peut-être sur Madrid assiégée et résistant avec rage, les hommes faisant sans cesse le chemin... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 janvier 2020

Albert et Gabriel

On ne pourra pas dire que la littérature n'a pas d'importance en France : depuis le début de l'année on parle presque autant de Matzneff et de Camus que de la clause du grand-père ou du compte pénibilité. Le premier, écrivain confidentiel s'il en fut, se voit soumis au jugement sans indulgence d'une foule de gens qui ne l'ont pas lu mais étendent à son style la réprobation qu'ils ont pour ses pratique sexuelles : on ne fait pas de bonne littérature avec de mauvaises moeurs. Le second, au contraire, est présenté comme une haute... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 10:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
28 décembre 2019

2019 s'éloigne...

Que reste-t-il de cette année qui se termine en eau de boudin entre l'impréparation des uns et la défense farouche de leurs privilèges par les autres? la "clause du grand-père" peut-être qui m'aura bien fait rire. On y aura vu aussi le combat des gilets jaunes s'effilocher avec quelques sursauts de bête à l'agonie. Au tir forain toujours les mêmes têtes de turcs : Castaner que certains avec un remarquable sens de la nuance assimilent à un féroce gestapiste et Schiappa qui en prend d'autant plus pour son grade que c'est une femme (on... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 décembre 2019

Anna et Jean-Luc

En ce temps là Godard était un jeune homme amoureux, un cinéaste génial, et sa muse était Anna Karina, petite Danoise qui n'était pas blonde et avait un accent délicieux. L'amour était la grande affaire des cinéastes de la Nouvelle vague qui draguaient aux terrasses des cafés des beaux quartiers secrétaires, modèles et étudiantes, leur envoyaient dix fois par jour des pneus pour leur dire qu'ils les aimaient (qui se souvient des petits bleus, ces messages qu'on pouvait envoyer par tubes de toutes les postes parisiennes et qui... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 décembre 2019

L'apocalypse est pour le 5

Des semaines qu'on bat tambour pour nous annoncer que le mois de décembre sera chaud-bouillant et qu'à partir du 5 tout s'arrêtera sauf les cortèges immenses de manifestants qui convergeront comme il se doit. Et si on invoque les illustres précédents, 1995, 1968, voire 1936 pour les grands vieillards, c'est pour nous avertir : tout ça c'est de la gnognote à côté de ce qui nous attend. Que c'est beau ce peuple se dressant comme un seul homme pour défendre la perspective exaltante de la retraite qui nous mènera doucement des "voyages... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2019

Vas-y Poupou!

En fait, je n'ai jamais crié "Vas-y Poupou", j'étais plutôt anquetilien. Sans compter que je n'ai vu passer qu'une fois le Tour de France qui n'a pas souvent traversé nos campagnes, mais c'était bien avant, les vedettes étaient alors Robic,le Breton têtu comme il se doit,et Louison Bobet (qui en gagna trois). De toute façon je n'ai vu qu'un peloton de coureurs anonymes au milieu de la caravane publicitaire qui distribuait des casquettes Ricard. Cela dit, j'ai écouté religieusement les arrivées d'étapes à la radio jusqu'à l'âge de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 novembre 2019

Complainte des cinés disparus

La disparition récente du cinéma "La clef" dans le Vème m'en a rappelé bien d'autres dans ma vie de cinéphile parisien commencée à la fin des années 60 et poursuivie de façon systématique jusqu'à maintenant. Je me suis longtemps cantonné au Quartier latin et à Saint-Germain où les salles d'art et d'essai ont pignon sur rue, avant d'y ajouter Montparnasse. Puis j'ai mis du temps à passer l'eau, à part quelques incursions sur les Champs-Elysées (je me rappelle par exemple y avoir vu Les désarrois de l'élève Törless), et quand je l'ai... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,