Je suis fier.

Fier comme un pou, comme un paon, comme Artaban

Fier d'être un homo, un gay, un bougre, un pédé, une lesbienne, une goudou, une tribade, un bi, un trans

D'aimer la musique à fond les bafles, les chansons de Dalida et les masques de carnaval vénitiens

Je suis fier de faire partie du peuple élu ou de la race des seigneurs

D'être bourguignon, breton, corse, occitan, basque ou parisien

D'être noir comme l'ébène ou blond comme les blés

D'être djeune, tout simplement

D'appartenir à une tribu, d'avoir un territoire et d'envahir celui des autres en cefor

D'être un pur, un juste, un orthodoxe, un intégriste, un fondamentaliste, un homme du Livre

D'être supporter du PSG et de casser du Marseillais ou du Lyonnais à l'occasion

D'être antiraciste, antifa, anticapitaliste, anti OGM

D'avoir lu in extenso Indignez-vous, donné au Téléthon, regardé les Enfoirés et le "petit journal" à la télé, ri et pleuré devant le film Intouchables.

D'être indigène, identitaire, souchien. 

Moi, moi, moi, moi, moi, moi,moi

Fier de mes potes, de ma race, de mon peuple, de mon pays, de ma communauté, de mon groupe, de mes idées

Et les autres ? Des loquedus, des minables, de crasseux réacs, des sauvages, des vieux cons rancis, des athées, des folles tordues, du graillon hétéro, des sales Blancs, des Négros, des niaques, des fachos, des fiotes, des parigots, des Auverpins, des Espingouins

Marchons dans la Ville, occupons la rue, balayons nos ennemis. Gloire à nous qui allons triompher.