28 août 2015

Salauds de pauvres ! Ils vont en villégiature avec l'argent des mômes.

Remarque de ma femme de ménage l'autre jour : "Ceux qui arrivent en vacances dans l'île la dernière semaine sont ceux qui viennent de toucher l'allocation de rentrée". La première réaction de ma candeur offusquée fut de penser que le prolétariat (bien proche en l'occurence du quart-monde) n'avait guère d'illusions sur les siens : des voleurs et des tricheurs que doivent bien faire rigoler les discours lénifiants de la gauche. Pas de raison que cette tricherie ne s'étende pas aussi à l'assurance-chômage ou maladie et à toute prestation... [Lire la suite]