18 septembre 2017

120 battements à la minute (ou peut-être un peu moins...)

Surmontant mes réticences, j'ai fini par aller voir le film de Campillo. Il faut préciser que, comme disait le slogan, le sida n'est pas passé par moi, je veux dire que la lutte contre ce fléau ne m'a jamais paru une priorité et en outre que j' ai côtoyé très peu de malades. Le succès du film à Cannes, d'autre part, ne me convainquait pas : rappelons qu'il y a bien peu de cinéphiles dans le public du festival. L'injonction de la Presse à aller le voir m'agaçait : je craignais que ce ne fût un autre film-téléramuche, bien-pensance et... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 juin 2017

Entendez-vous dans nos campagnes l'accent "Nique-ta-mère" ?

J'ai vu hier un des films sélectionnés à la Semaine de la Critique à Cannes : Petit paysan de Hubert Charuel. Il ne restera probablement pas dans les annales des rares films français consacrés au monde paysan, non qu'il soit sans qualités, mais il manque fâcheusement de point de vue. Le réalisateur hésite entre le film réaliste, l'étude d'un cas psychologique, celui du héros anxieux et perfectionniste, et un cinéma de dénonciation, mais rien n'est vraiment mené au bout. Il évoque le mal-être des petits éleveurs aux revenus fluctuants... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 novembre 2016

"Swagger" : une nouvelle image de la banlieue ?

Je n'irai pas voir Swagger, énième film sur les jeunes de banlieue qui sont beaucoup moins "invisibles" que certains le prétendent. A mon âge on préfère revoir comme relire et, négligeant l'écume des jours, on revient aux classiques. Pourtant ce film a ébloui une certaine Isabelle Régnier du "Monde", l'organe le plus prestigieux de la Bonne pensée. Les méchants seraient tentés de voir en elle une caricature de journaliste bobote qui, tel saint Paul sur le chemin de Damas, a eu la Révélation : ces petits jeunes dont on dit tant de mal... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 juillet 2016

Michael Herr, Michael Cimino : guerre du Vietnam, littérature et cinéma

Ironie du sort, sont morts à quelques jours d'intervalle l'écrivain et journaliste américain Michael Herr et le réalisateur de cinéma Michael Cimino auteurs respectifs d'un livre et d'un film exceptionnels sur la guerre du Vietnam, l'un  à la fin des années 60, l'autre en 1978. Le premier fut l'envoyé spécial du magazine Esquire (une sorte de Lui plus sophistiqué) au moment où l'engagement américain était à son apogée (siège de Khe Sanh, offensive vietcong du Têt 68...) et il a suivi la guerre au plus près avec les G.I.'s :... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 octobre 2015

"Cemetery of splendour" d' Apichatpong Weerasethakul

Apichatpong Weerasethakul (ouf !) fait partie de ces cinéastes qui vous font hésiter avant d'aller voir leur film. Disons le tout net, on craint de s'ennuyer : il vient d'un pays très différent du nôtre, ne respecte pas les codes du récit traditionnels et multiplie à plaisir les mystères qu'on a peine à percer et son fantastique nous est étranger. J'avais beaucoup aimé Blissfully yours, moins les films suivants, mais je suis tombé sous le charme, au sens étymologique, du dernier. Le mystère plane dès le début du film : des... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juin 2015

Philippe Garrel ou le cinéaste du Xème arrondissement

L'ombre des femmes ressemble aux autres films de Garrel : du noir et blanc ou plutôt de très beaux gris comme le grain de la pierre dans le premier plan (même si une de ses plus belle oeuvres, J'entends plus la guitare, est en couleur), des histoires d'amour et de couples filmées en plans rapprochés, mais, parce que j' ai été plus attentif aux extérieurs, il m'a semblé qu'il y avait aussi entre eux une unité de lieu due peut-être au fait qu'il filme toujours les intérieurs dans le même appartement, le sien ou... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 décembre 2014

Budapest et ses chiens : "White god" de Kornél Mundruczo et "Niki" de Tibor Déry

  Le rapprochement entre le film qui vient de sortir et un court roman publié en 1955 s'impose au-delà du fait que les deux oeuvres sont hongroises et qu'un chien (et même une meute) en est le héros. Le film vaut ce qu'il vaut, et en tout cas plus que La French ou Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ? Il part peut-être dans trop de directions pour qu'on y adhère complètement : étude psychologique d' un personnage de pré-adolescente entière et passionnée et de ses rapports difficiles à autrui et qui est d'autant... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 septembre 2013

L'actualité vous ennuie, allez au cinéma : "Ilo Ilo" et "Le signe de Vénus"

Le énième débat sur les alliances avec le FN me chauffe les oreilles. Le courageux virage social-démocrate tourne en eau de boudin avec des promesses électorales de baisse des impôts (c'est vraiment le moment !), une réformette des retraites selon le principe "Je passe la patate chaude à mes successeurs" et une croissance aussi évanescente qu'une beauté pré-raphaëlite. La Syrie ? Comme c'était facile de vibrer pour elle au début avec un méchant dictateur et ses sbires qui torturaient et assassinaient, maintenant qu'on sait que ses... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,