12 juin 2015

Dracula au cinéma Caméo ou comment on prend le goût du cinéma bis

  Il y avait dans le centre-ville trois cinémas, mais avec mon copain Patrick nous préférions aller, le jeudi après-midi, au Caméo, le seul cinéma de quartier, sur les hauts, près de la caserne des tirailleurs et d'une très laide église Napoléon III. Comme il se doit les tentures des murs étaient d'un rouge passé et on y respirait un mélange de poussière, de pisse et de désinfectant. La salle était fréquentée essentiellement par des bidasses qui s'ennuyaient, des couples qui s'y réfugiaient et  des groupes de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 décembre 2013

Lautner, Molinaro : les pépés ont la vie dure

Après Lautner, Molinaro. Ce dernier est qualifié "d'artisan modeste et indispensable" du cinéma français, le premier avait réalisé LE film-culte de notre pays et s'en est allé couvert d'éloges. Je sais bien qu'un artisan c'est bien moins qu'un artiste et qu'une oraison funèbre efface toutes les faiblesses du défunt, mais quand-même ! Dans ma jeunesse, à peu près contemporaine de la Nouvelle vague, nous eussions rougi d'aller voir des films de l'un ou l'autre, exemples d'un cinéma commercial moisi dénué de tout art cinématographique,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,