04 avril 2014

La littérature populiste nourrit-elle son homme ? : Eddy Bellegueule, Cavanna et Régine Deforges

Ainsi Eddy Bellegueule, alias Edouard Louis, obtient la direction d'une collection aux prestigieuses PUF. J'en suis un peu soufflé et les pensées les moins charitables et les plus inavouables m'assaillent. Succès d'un jeunot en littérature, passe encore, on a eu Radiguet, pour ne pas parler de Minou Drouet. Mais à 21 ans, dans la sphère editorialo-universitaire où les places sont chères et se remportent après des années de brigue, on peut légitimement s'interroger sur les faveurs dont il a bénéficié, même si cette collection ne... [Lire la suite]

02 mai 2013

"Une jeunesse amoureuse" de François Caillat et le cinéma autobiographique

Le film de Caillat s'inscrit donc dans un genre dont le premier exemple que je me rappelle était Lettres d'amour en Somalie de Frédéric Mitterrand et qu'ont illustré des cinéastes souvent un peu marginaux : Dominique Cabrera, Alain Cavalier, Raymond Depardon, Romain Goupil (et même très marginaux : Joseph Morder...). Comme les livres ces films peuvent être soit un journal soit, comme ici, des mémoires, ce qui est beaucoup plus difficile à faire : on peut imaginer un cinéaste filmant tout ce qu'il fait ou se faisant filmer, mais... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,