22 juillet 2017

Macron : "Cedant arma togae". Villiers :"M...."

Les réactions à la démission du général de Villiers, notamment sur les réseaux sociaux, permettent de mesurer l'évolution des mentalités à propos de l'armée en quelques décennies. Si, peu de temps après la fin des guerres coloniales, un chef d'état-major des armées avait démissionné, il aurait provoqué une véritable bronca, et pas seulement à gauche. L'armée n'avait alors plus guère de soutiens que les débris d'une extrême-droite en capilotade et quelques "fana mili". Traumatisés par le putsch, pourtant raté, de 1961 (celui de 58... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 août 2015

Ah que j'aime les militaires !

Une fois de plus j'ai envie d'entonner l'air célèbre d'Offenbach. Hier dans le train Amsterdam/Paris deux militaires américains en vacances ont maîtrisé un terroriste probablement islamiste qui s'apprêtait à tirer sur les passagers à la kalachnikov. L'un des deux hommes a été grièvement blessé. On peut d'abord trouver un sens politique à cet évènement : il permet de bien distinguer où sont nos amis et où nos ennemis. N'en déplaise à la droite la plus extrême et à la "gauche de la gauche" qui entretiennent la tradition de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 mai 2015

De "France observateur" à "L'Obs" : grandeur et misère de l'intellectuel de gauche"

Je me souviens de "France observateur". C'était un hebdomadaire austère sur papier journal à envelopper le poisson comme tous ses confrères à l'époque. Que pouvait bien dire son nom ? Observait-il la France ou était-ce le regard lucide sur le monde de français qui l'analysaient? En tout cas cette analyse était de gauche : anticolonialisme, engagement contre la guerre d'Algérie et ses dérives, antigaullisme sauf en ce qui concernait la politique étrangère du Général. Dans le domaine de la culture le journal idolâtraient... [Lire la suite]