19 octobre 2021

Vive l'armée! De deux films récents et de quelques autres.

Je viens de prendre conscience qu'au cours du mois passé j'ai vu, parmi une douzaine d'autres, deux films sur notre armée et ses soldats : La troisième guerre de Giovanni Aloi et Mon légionnaire de Rachel Lang. Comme ils m'ont semblé loin de ceux des années 70 ou 80! On pouvait classer ces derniers en 2 catégories : les films antimilitaristes et les gaudrioles militaires. A la première catégorie appartenaient tous ceux qui étaient inspirés par la guerre d'Algérie : RAS, Avoir 20 ans dans les Aurès, La question... Les sous-offs y... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 juillet 2017

Macron : "Cedant arma togae". Villiers :"M...."

Les réactions à la démission du général de Villiers, notamment sur les réseaux sociaux, permettent de mesurer l'évolution des mentalités à propos de l'armée en quelques décennies. Si, peu de temps après la fin des guerres coloniales, un chef d'état-major des armées avait démissionné, il aurait provoqué une véritable bronca, et pas seulement à gauche. L'armée n'avait alors plus guère de soutiens que les débris d'une extrême-droite en capilotade et quelques "fana mili". Traumatisés par le putsch, pourtant raté, de 1961 (celui de 58... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 août 2015

Ah que j'aime les militaires !

Une fois de plus j'ai envie d'entonner l'air célèbre d'Offenbach. Hier dans le train Amsterdam/Paris deux militaires américains en vacances ont maîtrisé un terroriste probablement islamiste qui s'apprêtait à tirer sur les passagers à la kalachnikov. L'un des deux hommes a été grièvement blessé. On peut d'abord trouver un sens politique à cet évènement : il permet de bien distinguer où sont nos amis et où nos ennemis. N'en déplaise à la droite la plus extrême et à la "gauche de la gauche" qui entretiennent la tradition de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 mai 2015

De "France observateur" à "L'Obs" : grandeur et misère de l'intellectuel de gauche"

Je me souviens de "France observateur". C'était un hebdomadaire austère sur papier journal à envelopper le poisson comme tous ses confrères à l'époque. Que pouvait bien dire son nom ? Observait-il la France ou était-ce le regard lucide sur le monde de français qui l'analysaient? En tout cas cette analyse était de gauche : anticolonialisme, engagement contre la guerre d'Algérie et ses dérives, antigaullisme sauf en ce qui concernait la politique étrangère du Général. Dans le domaine de la culture le journal idolâtraient... [Lire la suite]