10 juillet 2017

Une semaine avec Edouard Philippe dit "le n'Havrais"

Heureuse semaine dernière passée au fin fond de la Bretagne à l'abri des médias ! J'ai ainsi échappé au discours solennel devant le Congrès du Chef et à l'exposé de son programme qu'a fait le sous-chef devant les députés . Échappé, pas tout-à-fait, j'ai attrapé quelques bribes d'informations sur la radio de la voiture et les journaux qui traînaient sur les comptoirs. Cette semaine fut incontestablement celle du n'Havrais (j'explique et rends hommage en même temps à un de mes amis Facebook qui ne l'appelle plus qu'ainsi depuis qu'un... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 janvier 2017

Bernard Buffet quand-même...

Je m'étais bien promis de ne pas aller voir l'expo Bernard Buffet qui se tient actuellement au Musée d'art moderne. Le XXème siècle est celui de l'art abstrait auquel peu de peintres ont eu le talent ou le génie de résister; ce ne fut pas le cas, me semblait-il, de Buffet, dont les têtes de clowns pour salon petit bourgeois, les Annabelles anguleuses se multipliant comme des boîtes de soupe incarnaient à mes yeux le mauvais goût en peinture et justifiaient le discrédit dans lequel était tombé le peintre. Je voyais dans cette expo... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 octobre 2016

Drame pendant la "Nuit blanche" : un évêque assassiné en l'église Saint-Germain l'Auxerrois

La température était clémente et les Parisiens nombreux pour cette énième "Nuit blanche", équivalent automnal de la "Fête de la musique", à cette différence qu'il n'y a pas à chaque coin de rue un orchestre de djeunes qui vous corne aux oreilles. Au programme figurait la lecture du "Sermon sur la mort et la brièveté de la vie" de Bossuet en l'église Saint-Germain l'Auxerrois et je me faisais une joie d'y assister. On ne l'étudiait guère dans les lycées laïques, mais il me restait quelques bribes de savoir qui expliquent ma curiosité :... [Lire la suite]
04 juillet 2016

Michael Herr, Michael Cimino : guerre du Vietnam, littérature et cinéma

Ironie du sort, sont morts à quelques jours d'intervalle l'écrivain et journaliste américain Michael Herr et le réalisateur de cinéma Michael Cimino auteurs respectifs d'un livre et d'un film exceptionnels sur la guerre du Vietnam, l'un  à la fin des années 60, l'autre en 1978. Le premier fut l'envoyé spécial du magazine Esquire (une sorte de Lui plus sophistiqué) au moment où l'engagement américain était à son apogée (siège de Khe Sanh, offensive vietcong du Têt 68...) et il a suivi la guerre au plus près avec les G.I.'s :... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 novembre 2014

Lettre ouverte à celle qui n'a pas lu Modiano

   Ma chère Fleur (si je puis me permettre), Donc vous n'avez pas lu Modiano, et vous l'avouez, petite friponne, aggravant ainsi votre cas. Eh bien je vais vous faire un aveu qui nous place au même degré d'infamie : moi non plus. Ou peut-être si, il y a longtemps, et je ne me rappelle plus. Comme dirait en substance Chevillard, le livre s'est effacé dans les brouillards modianesques. Ce n'était peut-être pas le bon moment et de toute façon il y a des livres dans lesquels on n'entrera jamais, des auteurs, même... [Lire la suite]
31 janvier 2014

Chez les heureux du monde : Jean Birnbaum vs Richard Millet

  Jean Birnbaum est un homme heureux. La carrière du fils de l'historien Pierre Birnbaum a été, en effet, fulgurante. A 23 ans France-culture, à 25 ans le "Monde", à 32 ans il est chargé des sciences humaines au "Monde des livres" dont il devient responsable 2 ans plus tard. Son bonheur ne s'arrête pas là. Chaque fois que sa femme "lui donne un fils" (mais oui, il écrit comme ça) il en avertit son lecteur qui ne pourra qu'admirer sa foi inébranlable en l'avenir et en lui-même. Alors, forcément, le spectacle des malheureux qui... [Lire la suite]

18 novembre 2013

Doris Lessing, Lawrence Durrel, Thomas Mann : conseils de lecture

La mort récente de Doris Lessing m'a rappelé qu'au tournant des années 70 trois amis m'avaient respectivement recommandé la lecture du Carnet d'or, du Quatuor d'Alexandrie et de La montagne magique. (Tu peux t'arrêter lecteur, je raconte un épisode banal de ma vie même s'il m'a donné beaucoup d'agrément). Des conseils de lectures à un ami, rien que de très banal direz-vous, mais ces trois romans sont restés liés dans ma mémoire parce qu'ils m'ont enthousiasmé (même si, comme je le dirai, mon sentiment a pu varier à leur égard) et... [Lire la suite]
06 octobre 2013

Culture des présidents de la République : le niveau baisse

Lors d'un conseil des ministres sous De Gaulle deux ministres qui se détestaient commencèrent à s'invectiver en grec et c'est dans cette langue que le Général les ramena à la raison. Imagine-t-on une scène semblable actuellement ? Pas même en latin...Valls et Duflot n'échangeront pas des insultes homériques que seul Fabius comprendrait. Cinquante ans avant, qu'ils aient été élevés chez les Pères ou dans les lycées de la République, les serviteurs de l'Etat étaient pétris de culture humaniste et de rhétorique classique. Les temps... [Lire la suite]
20 novembre 2012

Les "Mémoires secrets" de Mitterrand (publié sur mon blog disparu le 3/03/2012)

Il n'y a pas de Mémoires secrets de Mitterrand. Ou peut-être que si. Laissons libre cours à notre imagination. Les services secrets bordures...Non, un commando de plombiers envoyé par le PS...Non, plutôt une veuve abusive. Forçant peu après la mort de son mari le tiroir d'un mystérieux secrétaire, elle découvre le manuscrit. Ayant lu quelques pages elle s'aperçoit bien vite que dans ce domaine aussi il l'a trompée, elle l'indécrottable militante de gauche, et de rage elle jette au feu les feuilles. Car Mitterrand est de droite,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 novembre 2012

Mes 10 meilleurs débuts de romans (publié sur mon blog disparu le 26/12/2011)

Quelques remarques liminaires : - ce sont les 10 premiers qui me soient venus à l'esprit, en réfléchissant plus longtemps ou en fouillant dans ma bibliothèque j'aurais eu une liste probablement différente. - De même n'y a-t-il aucun classement dans les 10 choisis. - La longueur en est très variable, de 2 mots à des dizaines de pages, pas vraiment donc l'incipit traditionnel, mais quelque chose qui répond à ma propre logique. César Birotteau (éd.livre de poche, 1966, p.17-39) : parce que c'est une scène à la Daumier avec bourgeois... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,