06 mai 2013

J'ai deux manifs : la Méluche et Frigide (sur un air connu)

Par ce beau dimanche de printemps, le bon peuple de Paris s'est répandu dans les rues pour fêter le premier anniversaire de l'avènement de Pépère qui, le pauvre, doit se garder à droite et à gauche comme Jean le bon. De quoi lui donner le tournis et mettre un comble à ses hésitations. Un beau soleil et ma curiosité m'ont poussé à suivre les deux manifs. En réalité ce verbe ne convient pas : celle de Mélenchon n'avait pas encore démarré et la Manif pour tous se contentait d'occuper un terrain assez modeste. N'ayant vu défiler... [Lire la suite]