05 novembre 2015

Prix littéraires ou comment parler des livres que l'on n'a pas lus.

Que cet hommage au livre de Pierre Bayard ne vous effraie pas, vous saurez quoi offrir à l'occasion des fêtes en lisant ce blog. Telle une vulgaire ministre de la culture j'avoue ma faute, mais on peut saisir au vol quelques impressions qui feront une opinion. D'abord une impression générale : les jurys, soit qu'ils aient eu peur de se faire souffler dans les bronches, soit qu'un grand vent purificateur ait dissipé les miasmes putrides d'une littérature de mâles blancs oppresseurs, ont sacrifié à la parité et à la diversité : des... [Lire la suite]

16 novembre 2012

Deux écrivains-dandys : Renaud Camus et Charles Dantzig (publié sur mon blog disparu le 15/01/2012)

L'épithète est tout à fait réductrice et il se pourrait bien que l'un et l'autre la récusent, mais elle est commode pour réunir ces deux écrivains dont je sens qu'ils sont proches même s'ils ne se citent jamais (il est vrai que je n'ai pas épluché les index du copieux journal de R.C.). On peut quand-même, sans trop s'aventurer, parler de dandysme au sens le plus courant du mot à propos de Dantzig. Dans son Encyclopédie il montre un grand souci du vêtement, de l'élégance. Ce dandysme est plus spirituel chez Renaud Camus, mais on peut... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,