11 octobre 2012

"Quelques heures de printemps" de Stéphane Brézé

Quelques heures de printemps  n'est peut-être pas un si bon film que ça. Son gros défaut est que tout y fait signe de façon si appuyée que l'émotion ne parvient pas à naître. C'est flagrant dans le jeu des acteurs d'abord. La mère, bourgeoise coincée de La vie est un long fleuve tranquille, a pris des rides et changé de classe sociale, mais en rajoute dans le coinçage, les lèvres pincées et le regard perdu. Vincent Lindon se laisse aller complètement à son goût pour les personnages mutiques et l'expression  de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,