11 avril 2019

La parade des mâles et autres usages des voyageurs

Un de mes amis Facebook, commentant mon post précédent sur le Cambodge, évoquait son expérience en tant que responsable de groupes de voyageurs. Il me semble, comme à lui, qu'on retrouve dans ceux-ci un certain nombre d'attitudes et de types que je vais essayer de relever en me basant sur ma courte expérience des voyages de type randonnées essentiellement.   La parade du mâle : Les premiers jours (cela ne va guère au-delà de deux ou trois) les hommes se regroupent en une sorte de pack de rugby ou de soirée-foot avec ses potes,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 avril 2019

Moi et le Cambodge

Parlons de moi - il n'y a que ça qui m'intéresse - et un peu du Cambodge. Depuis quelques années j'avais trouvé la forme de voyage qui me semblait idéale : un séjour dans un pays avec un peu de visites traditionnelles (villes, monuments...) mais dont le point fort était une randonnée à pied en région montagneuse avec hébergement chez l'habitant. Je ne me fais pas trop d'illusions sur la connaissance que cela donne du pays et de sa population (les villages sont soigneusement choisis par les agences de voyage, les moins pauvres nous... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juin 2018

Abécédaire de mon Espagne et du Chemin

  Café : Les Espagnols sont un des derniers peuples qui boivent du café au lait. Aussi, quand je demande un café solo le matin, me regardent-ils avec un mélange d'étonnement et de commisération,regard que je leur renvoie le soir quand je commande un café après mon dîner et qu'ils me disent "solo ?"   Castille y Leon : Deux mots qu'on croit aussi inséparables que Roux et Combaluzier ou Wallis et Futuna. Eh bien non, on voit barbouillé çà et là le slogan "Leon solo". Malheureux pays qui finira par éclater...Espagnols,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juin 2016

Espagne, printemps 2016 : indépendantistes catalans, "hijos de puta"

Indépendantisme.- En Catalogne le drapeau catalan fleurit sur les balcons ou les toits des maisons, mais aussi de bâtiments publics, voire d'églises. En une semaine je n'ai vu qu'UN drapeau national. Honneur à ce provocateur, car on imagine la pression que doivent exercer sur la population des indépendantistes hystériques et menaçants. N'oublions pas que dans tout nationaliste il y a un fasciste qui sommeille. Des affiches réclament une école en catalan qui serait "plus juste". Plus juste, sinistres turlupins ! Pour les autochtones... [Lire la suite]
04 mars 2015

Sur la route de Mandalay

    A voir l'or qui rutile sur le toit des pagodes et les statues de Bouddha, les urnes à donations qui débordent de billets, bonzes, bonzesses et bonzillons qui vont quêter leur nourriture le matin, on pourrait se dire qu'il s'agit d'une religion exploiteuse qui fait cracher le bon peuple au bassinet pour entretenir des moines avides et paresseux. Mais, outre que ceux-ci ont une fonction sociale, le bouddhisme jouit auprès de tous d'un préjugé favorable : une religion athée sans dieu créateur ou punisseur, sans... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 juillet 2013

Fragments d'un court voyage au sud de la Bretagne

Dans les marches de cette province (je me suis cantonné à la Loire-Atlantique), peu de traces de bretonitude à part les noms des villes en langue vernaculaire sur les panneaux à leur entrée, comme en Occitanie où ça fait toujours rire les vieux jacobins recuits. Pas non plus de croix celtiques ni d'inscriptions "anticolonialistes", à peine quelques drapeaux noirs et blancs. Mais la Bretagne est bien là avec l'odeur du goëmon, les criailleries des mouettes, les roses et bleus des couchers de soleil sur la mer émeraude, les voiles des... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 mai 2013

Cotonet fait le jacquet et raconte l'Espagne

Alors la Crise ? Tous ces panneaux "à vendre" ou "à louer" sur les maisons ou les immeubles ? Oui, mais on se dit que les Espagnols ne l'ont pas volé puisqu'ils avaient choisi de vivre dans des bâtiments aussi moches. On a aussi dans dans les villages et les petites villes une impression de vide et d'inactivité. Il paraît pourtant que l'économie est repartie, nous taillant même des croupières (ce qui n'est pas trop difficile), c'est à n'y rien comprendre ! A moins que cela ne concerne ni la Cantabrie, ni les Asturies, ni la Galice.... [Lire la suite]