14 octobre 2017

Au grand bal d'Hollywood les faux-culs mènent la danse

Ma première réaction au scandale Weinstein a été celle d'un cinéphile : comment ! on était en train de s'attaquer à un des topoï les mieux établis du cinéma hollywoodien, la petite starlette ambitieuse nourrie de maïs et d'école du dimanche au fin fond du Nebraska ou la southern Belle languide, qui sacrifient leur vertu pour un soir afin d'obtenir d'un producteur gros, libidineux et fumant le cigare, le rôle qui les fera accéder au firmament. Ce personnage était sympathique, tantôt résistant à la tentation mais voyant avec dépit les... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 septembre 2017

Ouragan, fainéants : une semaine qui décoiffe.

Ah, cet ouragan sur Saint-Barth et Saint-Martin, comme il fait bruire les réseaux sociaux en donnant une piètre idée d'eux-mêmes et du caractère de nos concitoyens ! Les vents s'étaient à peine calmés, laissant un paysage de désolation,que la polémique commençait, toute en nuances et finesse. Rien n'avait été prévu et n'était fait pour apporter les premiers secours en nourriture et médicaments, rien pour protéger les populations contre les bandes de pillards armés et féroces dont tous n'appartenaient pourtant pas à des gangs, rien... [Lire la suite]
29 août 2017

Chronique du village : la fin des vacances

Ça y est : ils sont partis. Les plus prudents, la veille, pour éviter un samedi noir, créant ainsi un vendredi rouge. Plus de queue chez le boucher ou le poissonnier dont la marchandise avait fini par atteindre des prix parisiens. Après un énième "incident client" la boulangère a fait un petit nervous breakdown. Tous comptent leurs sous en déplorant que la fréquentation de la station soit en baisse. S'ils s'imaginent que je vais les plaindre... D'ailleurs les troupes de septembre sont en marche et établissent déjà des avant-postes.... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 juillet 2017

Macron : "Cedant arma togae". Villiers :"M...."

Les réactions à la démission du général de Villiers, notamment sur les réseaux sociaux, permettent de mesurer l'évolution des mentalités à propos de l'armée en quelques décennies. Si, peu de temps après la fin des guerres coloniales, un chef d'état-major des armées avait démissionné, il aurait provoqué une véritable bronca, et pas seulement à gauche. L'armée n'avait alors plus guère de soutiens que les débris d'une extrême-droite en capilotade et quelques "fana mili". Traumatisés par le putsch, pourtant raté, de 1961 (celui de 58... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juin 2017

Prom'nons nous rue Pajol pendant que le loup n'y est pas (Marizibill 2)

                                                             A Marlène S. qui fut pierreuse  tout un soir     Dans les bas-quartiers, rue Pajol   Elle allait et venait un soir   Offerte à tous, belle cagole,   Et allumait sur les trottoirs   Les gars lubriques, oh, quelle folle !     Et collaient à la belle caille   Un... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 mai 2017

Brigitte Macron et l'âge du capitaine

Une de mes amies québécoises a posté sur sa page un article de la "Presse" de Montréal sur le couple Macron intitulé "La différence d'âge qui dérange" et commençant ainsi :"En France on ne parle que de ça". Chacun sait que les féministes canadiennes sont redoutables (probablement parce qu'elles ont eu à affronter des hommes particulièrement machistes), mais là elles voient vraiment la réalité par le petit bout de leur lorgnette. Les Français y sont caricaturés en indécrottables machos ayant une vision préhistorique de la Femme et lui... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

22 février 2017

A Bobigny comme à La Souterraine, pour les jeunes y'a rien à faire...

"Qu'est-ce que j'peux faire, j'sais pas quoi faire." : les cinéphiles se rappellent cette scie d'Anna Karina dans Pierrot le fou que pourrait faire sienne la jeunesse malheureuse enfermée dans les "quartiers". Cet ennui qu'on croyait réservé aux villes agonisantes de la France périphérique, les frappe aussi et leur dernière trouvaille pour y échapper, c'est d'organiser de gigantesques batailles où les guerriers des Hortensias ou de Maurice-Thorez s'affrontent sur un terrain désigné (battes de base ball autorisées mais pas les... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 janvier 2017

Macron, le tabac et les Ch'tis

La déclaration de Macron sur l'alcoolisme et le tabagisme dans les Hauts-de-France a fait presque autant de bruit sur les réseaux sociaux que la gifle encaissée par Valls ou que l'histoire du technicien trop galant. Il faut admettre qu'elle était particulièrement maladroite envers une population qui se sent souvent montrée du doigt et n'a pas oublié, par exemple, la banderole déroulée dans les tribunes d'un stade parisien : "Pédophiles, alcooliques, bienvenue aux Ch'tis". Par réaction elle a développé un fort sentiment d'appartenance... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 15:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 décembre 2016

Mauvaise semaine pour Pimprenelle : ça turbule et ça surine dans les LEP

Oui, mauvaise semaine, non seulement personne ne lui a demandé d'être candidate à la primaire de la Gauche mais elle fait l'actualité et s'en passerait bien pour une fois. L'incident de Marseille, pourtant, paraît bien banal dans cette ville : à la suite d'un "différend" (je mets des guillemets, les djeunes diraient plutôt "embrouille") un élève d'un lycée professionnel en poignarde un autre qui en meurt. Le coupable et des complices, dont une mère visiblement hyper-protectrice, ont été arrêtés. L'établissement passe pour "sans... [Lire la suite]
19 octobre 2016

Le monsieur-qui-écrit-aux-journaux 2.0

Dans la France de naguère ou plutôt de jadis le monsieur qui écrit aux journaux était un personnage pittoresque et un peu ridicule. Il y avait celui des villes et celui des champs. Le premier, instituteur ou employé de bureau à la retraite, nanti d'une épouse grise et soumise, avec de grosses lunettes en corne et une tendance à la dyspepsie, écrivait ses lettres sur la table de la salle à manger, le dos au buffet Henri II. il dénonçait impitoyablement les fautes de grammaire des journalistes, était ferré sur les alliances des familles... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,