07 février 2021

Consultons le baromètre!

J'adore consulter les baromètres de popularité des personnalités politiques, je m'émerveille et ricane tour à tour, et pleure quand mon favori s'est transformé en tocard. Dans celui du Figarmuche ils sont 40 chaque semaine et - notons-le au passage - le sondeur n'a pas été foutu de constituer une liste chabada.Je pose ça et j'attends une réaction à la hauteur du forfait. Qu' Edouard Philippe l'emporte largement n'étonnera personne, après deux présidents nabots on a besoin d'un homme grand, mince et élégant qui a montré son... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 janvier 2021

Silence dans les rangs!

 Je m'étais juré au printemps de ne plus écrire un texte sur le coronavirus qui me sortait par les trous de nez (sans l'aide d'un écouvillon). J'y dénonçais déjà l'effarant pouvoir des conseillers d'un Prince complètement dépassé par les évènements, incapable de rien prévoir, gesticulant, alternant discours pompeux et recommandations à ras des pâquerettes, mené par le bout du nez par un quarteron de médecins comitards à l'ambition sans limites qui détenaient, disais-je à moitié sérieux, la réalité du pouvoir. Eh bien, nous y... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2020

La "Marseillaise" de Poitiers

Le poste de ministre n'est pas une sinécure, comme s'en est récemment aperçu la secrétaire d'état à la jeunesse et à l'engagement face à une foule de jeunes hostiles à Poitiers (on peut se demander s'ils n'ont pas vu dans le choix de cette ville une provocation, alors qu'il n'y avait que le désir qu'avait la nouvelle maire EELV de faire parler d'elle). Reprenons l'histoire depuis le début. La FCSF (fédération des centres sociaux et socio-culturels français) tenait là sa réunion nationale annuelle et avait commissionné 130 jeunes pour... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 novembre 2020

Bagatelles pour un virus

Nous voici encore coincés. Tout cela est si lent, si lourd, si triste...Bientôt je serai vieux. Et ce sera enfin fini. On m'aura volé une fois de plus mes pauvres plaisirs : le cinéma, fouiner en librairie, traverser Paris à vélo sans me soucier de la maréchaussée, visiter une expo ou me faire un resto. Et qui sont les voleurs? Ils ont une apparence : un jeune homme pétri d'ambition et de vanité qui voulait changer le monde et réformer la France de façon radicale et qui, confronté au réel, s'est révélé un tranche-montagne à la mie de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juillet 2020

Castex, l'inconnu dans la maison

Grâce soit rendue aux fiches Wikipedia, celle de Jean Castex m'a permis de résoudre une énigme. Tout le monde a évoqué son accent gascon, or la ville dont il est maire se situe dans la Roussillon et il n'a pas l'accent rocailleux des Catalans. Prades est en fait une ville d'adoption et il est né dans le Gers à Vic-Fezensac, ce qui sent son mousquetaire et fait chanter son français. Son intégration à la Catalogne française est si parfaite que sa fiche signale comme langues parlées le français et le catalan (pas même la langue de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mai 2020

Le déconfine-ment

Ce déconfinement est une mascarade (si j'ose dire, parce que les masques...), on a juste allongé un peu la longe du bourricot pour qu'il puisse brouter deux ou trois maigres touffes d'herbe supplémentaires. Qu'y ai-je gagné, moi misérable citoyen "rouge" : de pouvoir me faire couper les cheveux, aller en librairie et jouir des beautés de Creil ou de Montereau-Fault-l'Yonne en prenant ma voiture. C'est dérisoire et, du reste, les "verts" n'ont guère plus de plaisir et de liberté que moi. Au gouvernement c'est toujours la grande Frousse... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 décembre 2019

L'apocalypse est pour le 5

Des semaines qu'on bat tambour pour nous annoncer que le mois de décembre sera chaud-bouillant et qu'à partir du 5 tout s'arrêtera sauf les cortèges immenses de manifestants qui convergeront comme il se doit. Et si on invoque les illustres précédents, 1995, 1968, voire 1936 pour les grands vieillards, c'est pour nous avertir : tout ça c'est de la gnognote à côté de ce qui nous attend. Que c'est beau ce peuple se dressant comme un seul homme pour défendre la perspective exaltante de la retraite qui nous mènera doucement des "voyages... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
11 octobre 2019

Eloge de Castaner (et de Marlène Schiappa)

Tiens, aujourd'hui j'ai envie de défendre ce pauvre Castaner sur qui on déverse des tombereaux d'injures et de moqueries. Eh bien oui, il a beaucoup menti, mais quel ministre ne le fait pas, alignant les promesses qu'il sait intenables et dissimulant ses secrets honteux? Il l'a fait avec maladresse : mettons avec indulgence celle-ci sur le compte de sa fougue méridionale. Admettons même qu'il manque un peu d'esprit de finesse : pour le quadruple meurtre de la Préfecture de police, il a cru devoir préserver le "vivre-ensemble" en niant... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 06:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
27 septembre 2019

Je me souviens de...Chirac

Je me souviens :   Du lieutenant dans les Aurès quand la guerre battait son plein   Qu'il fut le dernier de nos grands présidents. Après lui on est entré dans l'ère des nabots : Sarkozy, Hollande, Macron   Du grand escogriffe qui négociait les accords de Grenelle avec ses drôles de lunettes   Du jeune étudiant qui partit pour les USA à la conquête des Américaines   De la séquence du film de Depardon où on le voit, ravi d'un appareil-photo qu'il a acheté, s'écrier avec enthousiasme :"C'est vraiment... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2019

Le nouveau slogan de Macron : on est chez nous!

Les bras m'en tombent : Macron qui se fait le porte-parole des gueux, des obscurs, des fumeurs de clopes, des petits Blancs de la périphérie (là, Rokhaya Diallo réprime un haut-le-coeur) et renie sa classe, celle des bourgeois mondialistes qui vivent heureux au coeur protégé des grandes métropoles. Écoutez-le fulminer devant les parlementaires LREM : "La question est de savoir si nous voulons être un parti bourgeois ou pas. Les bourgeois n'ont pas de problème avec ça [l'immigration], ils ne la croisent pas. Les classes populaires... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,