05 juillet 2020

Castex, l'inconnu dans la maison

Grâce soit rendue aux fiches Wikipedia, celle de Jean Castex m'a permis de résoudre une énigme. Tout le monde a évoqué son accent gascon, or la ville dont il est maire se situe dans la Roussillon et il n'a pas l'accent rocailleux des Catalans. Prades est en fait une ville d'adoption et il est né dans le Gers à Vic-Fezensac, ce qui sent son mousquetaire et fait chanter son français. Son intégration à la Catalogne française est si parfaite que sa fiche signale comme langues parlées le français et le catalan (pas même la langue de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mai 2020

Le déconfine-ment

Ce déconfinement est une mascarade (si j'ose dire, parce que les masques...), on a juste allongé un peu la longe du bourricot pour qu'il puisse brouter deux ou trois maigres touffes d'herbe supplémentaires. Qu'y ai-je gagné, moi misérable citoyen "rouge" : de pouvoir me faire couper les cheveux, aller en librairie et jouir des beautés de Creil ou de Montereau-Fault-l'Yonne en prenant ma voiture. C'est dérisoire et, du reste, les "verts" n'ont guère plus de plaisir et de liberté que moi. Au gouvernement c'est toujours la grande Frousse... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 décembre 2019

L'apocalypse est pour le 5

Des semaines qu'on bat tambour pour nous annoncer que le mois de décembre sera chaud-bouillant et qu'à partir du 5 tout s'arrêtera sauf les cortèges immenses de manifestants qui convergeront comme il se doit. Et si on invoque les illustres précédents, 1995, 1968, voire 1936 pour les grands vieillards, c'est pour nous avertir : tout ça c'est de la gnognote à côté de ce qui nous attend. Que c'est beau ce peuple se dressant comme un seul homme pour défendre la perspective exaltante de la retraite qui nous mènera doucement des "voyages... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
11 octobre 2019

Eloge de Castaner (et de Marlène Schiappa)

Tiens, aujourd'hui j'ai envie de défendre ce pauvre Castaner sur qui on déverse des tombereaux d'injures et de moqueries. Eh bien oui, il a beaucoup menti, mais quel ministre ne le fait pas, alignant les promesses qu'il sait intenables et dissimulant ses secrets honteux? Il l'a fait avec maladresse : mettons avec indulgence celle-ci sur le compte de sa fougue méridionale. Admettons même qu'il manque un peu d'esprit de finesse : pour le quadruple meurtre de la Préfecture de police, il a cru devoir préserver le "vivre-ensemble" en niant... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 06:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
27 septembre 2019

Je me souviens de...Chirac

Je me souviens :   Du lieutenant dans les Aurès quand la guerre battait son plein   Qu'il fut le dernier de nos grands présidents. Après lui on est entré dans l'ère des nabots : Sarkozy, Hollande, Macron   Du grand escogriffe qui négociait les accords de Grenelle avec ses drôles de lunettes   Du jeune étudiant qui partit pour les USA à la conquête des Américaines   De la séquence du film de Depardon où on le voit, ravi d'un appareil-photo qu'il a acheté, s'écrier avec enthousiasme :"C'est vraiment... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2019

Le nouveau slogan de Macron : on est chez nous!

Les bras m'en tombent : Macron qui se fait le porte-parole des gueux, des obscurs, des fumeurs de clopes, des petits Blancs de la périphérie (là, Rokhaya Diallo réprime un haut-le-coeur) et renie sa classe, celle des bourgeois mondialistes qui vivent heureux au coeur protégé des grandes métropoles. Écoutez-le fulminer devant les parlementaires LREM : "La question est de savoir si nous voulons être un parti bourgeois ou pas. Les bourgeois n'ont pas de problème avec ça [l'immigration], ils ne la croisent pas. Les classes populaires... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 août 2019

Sul' quai de Nantes un concert est donné...

Il semble bien que la disparition du jeune Steve soit l'affaire de l'été 2019 comme Benalla a été celle de l'an dernier. Ce triste fait divers ne m'inspirait guère, mais le battage indécent autour de cette mort, le déni général de responsabilité, l'hystérie parvenue à son point d'incandescence m'ont réellement énervé. En outre cette affaire montre la dégradation rapide d'aimables initiatives comme la Fête de la musique et la brutalisation de la société. L'établissement des faits, d'abord. Sans une enquête judiciaire il est... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 juillet 2019

Menu d'été : pain, homard et nouilles chinoises

Homard : A quoi tient le sort des hommes! A quelques mois près, grâce à la ratification du traité CETA nous importions à un prix défiant toute concurrence d'excellents homards canadiens nourris à la farine d'orignal. Ce crustacé, servi désormais dans les cantines et EHPAD, n'aurait pas attiré l'attention des journalistes fouineurs qui ont dénoncé les orgies dignes de la décadence romaine au ministère de la Transition écologique,et sa suffisance Rugy serait encore ministre d'état. Pain : Dans cette bourgade de l'île d'Oléron il y a 2... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mai 2019

La cressonisation de Nathalie Loiseau

Tout le monde ne se souvient peut-être pas d'Edith Cresson, éphèmère premier ministre de Mitterrand qui en avait fait la première femme à ce poste en 1991. Elle ne l'occupa que 10 mois, avec des conditions sociales et économiques certes difficiles, mais surtout victime des crocs-en-jambe de ces collègues, d'une campagne virulente des médias empreinte de machisme et, il faut bien le dire, de quelques déclarations à l'emporte-pièce qui firent presque autant de bruit que si Internet avait existé. Il est en train d'arriver la même chose à... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 mars 2019

Faut-il casser la gueule aux "gueules cassées" ?

Certains se sont scandalisés dernièrement qu'un journaliste ait pu appeler "gueules cassées" les djihadistes blessés sortant de Baghouz assiégée. A ceux qui l'auraient oublié, rappelons que cette expression due à un officier lui-même grièvement atteint, a désigné après la guerre 14 les grands blessés de la face. L'expression était provocatrice mais fut comme un titre de gloire pour des soldats dont l'horreur répandue sur leurs visages marquait le sacrifice mieux que toute autre blessure. Toutefois cette formule n'est pas... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,