19 avril 2014

Eloge des collèges religieux

Lis en ce moment L'inquiète adolescence de Louis Chadourne, sorte de roman d'apprentissage paru en 1920 qui décrit les affres d'un adolescent pris entre son désir d'absolu, sa foi et sa sexualité. Bon, tout cela est un peu démodé et on ne lit plus guère cet écrivain ni son frère Marc, mais peu importe. Si son style trop bien léché peut parfois agacer, il éveille en moi la nostalgie d'un lieu et d'une époque que je n'ai pas connus, c'est dire si ma fascination est grande...L'histoire se passe dans un collège religieux au début du... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 avril 2014

Ete 14 : les derniers jours de l'ancien monde (exposition à la BFM)

Excellente expo qui, comme son titre l'indique, nous fait grâce des marronniers sur la guerre 14 : les tranchées, l'enfer de Verdun, les mutinés de 17 ou l' offensives de Nivelle. Elle porte sur ce mois, entre l'assassinat de François-Ferdinand à Sarajevo et les déclarations de guerre, où tout était en suspens, où presque tous les souverains et chefs de gouvernement ont essayé de négocier jusqu'au bout pour sauver la paix, entretenant l'espoir dans les populations. Cette guerre est replacée dans son contexte avec de nombreux... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2014

La littérature populiste nourrit-elle son homme ? : Eddy Bellegueule, Cavanna et Régine Deforges

Ainsi Eddy Bellegueule, alias Edouard Louis, obtient la direction d'une collection aux prestigieuses PUF. J'en suis un peu soufflé et les pensées les moins charitables et les plus inavouables m'assaillent. Succès d'un jeunot en littérature, passe encore, on a eu Radiguet, pour ne pas parler de Minou Drouet. Mais à 21 ans, dans la sphère editorialo-universitaire où les places sont chères et se remportent après des années de brigue, on peut légitimement s'interroger sur les faveurs dont il a bénéficié, même si cette collection ne... [Lire la suite]
18 mars 2014

Pour Taubira

On n'est jamais longtemps sans entendre parler de Taubira. Peu après le sacquage raté du procureur Falletti elle est une des vedettes du dernier scandale à tiroirs de cette campagne, celui des écoutes de l'avocat de Sarkozy. Après qu'elle eut juré ses grands dieux qu'elle ne savait rien, elle a été assez vite convaincue de mensonge. Mais pourquoi, diable, a-t-elle menti ? Les écoutes d'un avocat sont légales bien que ça ne soit guère compatible avec la protection des justiciables et puisse expliquer la réaction indignée du... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mars 2014

Reviens, Dominique, reviens...la France s'offre à toi.

Dans un sondage commandé récemment par le Parisien libéré et resté mystérieusement sous le boisseau, on demandait quel homme politique pouvait faire mieux que François Hollande. Or, à la surprise générale (et les sondeurs ou leurs commanditaires n'aiment pas être surpris), ce fut DSK qui arriva en tête avec un confortable 56%. Est-ce à cause de ses talents de prof d'économie ? On peut en douter : les Français n'ont pas vraiment été reconnaissants envers "le meilleur économiste de France" quand Raymond... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mars 2014

L'étudiant français de plus en plus méprisé

Le documentaire américain de Frederick Wiseman, At Berkeley, m' a rappelé le fameux incipit du pamphlet situationniste De la misère en milieu étudiant qui fut agité comme un chiffon rouge sous le nez des futurs soixante-huitards : "Nous pouvons affirmer, sans grand risque de nous tromper, que l'étudiant de France est, après le policier et le prêtre, l'être le plus universellement méprisé.". Comparer, en effet, ses conditions de vie et de travail à celles des étudiants de l'université californienne est cruel pour lui. On me... [Lire la suite]

24 février 2014

Un peu de russophobie : vive l'Ukraine libre

Le spectacle de la place Maïdan transformée en champ de bataille, les cadavres qui la jonchaient, m'ont moins évoqué le printemps arabe qu'un des premiers évènements historiques dont je me souvienne : le soulèvement hongrois de 1956 dont "Paris Match" offrait des photos saisissantes. De nouveau il semblait que le peuple, las de la dictature communiste, se soulevait contre ses dirigeants inféodés à Moscou qui n'attendait qu'un prétexte pour intervenir et rétablir son pouvoir, sûre que le Monde libre ne réagirait pas. De fait, la... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 11:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 février 2014

La censure s'abat sur "L'origine du monde" de Courbet

Un principal de collège d'Indre-et-Loire a reporté une représentation théâtrale prévue dans son établissement par peur d'une possible réaction scandalisée de parents d'élèves, non à cause du contenu, qui semble bien conventionnel, de la pièce, mais de l'affiche du spectacle. Le parendélève, on le sait, est sensible comme l'iule et brame comme un cerf dès que la pureté supposée de sa progéniture est menacée. Or l'affiche reproduisait le célèbre tableau de Courbet : les parents de Bérengère ou de Leïla risquaient de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 10:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 février 2014

Votation suisse et "Diagonale du vide"

Que n'ont pas entendu les malheureux Suisses après leur calamiteux vote de dimanche ! Qu'ils étaient antieuropéens et que d'ailleurs l'Union, comme un vulgaire Poutine, allait leur couper l'accès à son marché, qu'ainsi leur économie s'effondrerait et qu'ils n'auraient plus un taux de chômage insolent. Qu'ils sombraient dans le populisme le plus abject, celui de bouseux et de prolos qui - circonstance aggravante - parlent allemand, qu'ils dérivaient, dérapaient, se repliaient (air connu) et n'étaient même pas foutus de faire... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 février 2014

La semaine de Cotonet : Taubira, PMA, GPA, et cetera...

Taubira ne déçoit jamais : elle vient d'essayer d'arracher son travail à un handicapé (vous avez entendu Carlotti, vous ? elle doit activer des réseaux pour les municipales de Marseille). Elle convoque, en effet, le procureur général de Paris, aveugle, et lui fait dire par deux sous-fifres qu'il serait bon qu'il demande sa mutation pour être remplacé par quelqu'un de plus proche de la "sensibilité" de la ministre. Qu'en termes galants...Traduisons quand-même : Mme Taubira veut un haut fonctionnaire à sa botte. Ses... [Lire la suite]