14 avril 2018

Chabrol, cinéaste de la province

Qui voudra connaître la France profonde au temps du bon roi Pompidou devra revoir les films de Chabrol, notamment Le boucher (1970) et Les noces rouges (1973). Aucun cinéaste n'a mieux évoqué cette campagne et ces petites villes qui allaient devenir "périphériques" mais où on connaissait alors le calme bonheur de la province (on n'utilisait pas alors l'affreuse expression "en région") bouleversé parfois par la violence des passions. Le réalisateur choisit d'abord avec soin son décor : une petite ville pas trop pittoresque, "moyenne"... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 avril 2018

Le slogan du cheminot :"Privilégié, moi ? Jamais !"

Jadis la Poste s'appelait les PTT (je précise pour les jeunes : poste, télégraphe, téléphone) que les mauvais esprits feignaient de prendre pour l'acronyme de "Petits Travailleurs Tranquilles". A la campagne on entendait souvent "le fils Untel trouvait la terre trop basse, il est entré aux chemins de fer" et d'une façon générale de tous les fonctionnaires on disait :"Les manches d'outils ne leur feront pas mal aux mains". Il y avait un mélange de mépris pour ceux qui ne travaillaient pas de leurs bras (ce qui était quand-même parfois... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 avril 2018

Ode à Jennifer Lawrence

Le magazine du "Monde", qui tient du journal de mode et de "Voici", a une rubrique en bas de page où il résume en quelques chiffres la vie de tel ou tel pipole. Cette semaine c'était le tour de la tant belle Jennifer Lawrence, 4 chiffres seulement accompagnés d'un court commentaire mais assez pour nous faire rêver. 14.- C'est à cette âge que la jeune fille, en vacances à New York avec ses parents, est repérée par un "découvreur de talent". Dieu soit loué ce n'était pas l'ignoble Weinstein qui eût été comme une limace sur... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mars 2018

Salisbury, nid d'espions

          Un espion sur un banc          Dans la ville de Salisbury          Un despote pas content           Dans la sainte Russie                 Couic Ce mauvais limerick pour évoquer l'affaire Skripal, cet ex-espion russe victime, avec sa fille pour faire bonne mesure, d'une tentative d'empoisonnement dans une petite ville pittoresque du Wiltshire (ne se croirait-on pas dans... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mars 2018

Petits métiers disparus, mais où sont les neiges d'antan...

  En relisant L'apprenti de Raymond Guérin (Gallimard, "L'imaginaire") je tombe sur une description de la foule parisienne dans les années 20 où apparaissent des hommes-sandwichs. J'avais oublié ces figures pittoresques que, dans les années 50, on voyait encore arpenter les deux rues commerçantes de ma ville natale. Du coup sont remontés à ma mémoire tous les petits métiers disparus des années 50-60. A la veille de ses 70 ans, un homme se penche sur son passé...   L'homme-sandwich. Affiche devant, affiche derrière,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mars 2018

Un nouveau journal de mode : "Le Monde magazine"

Triste destin que celui du "Monde magazine", complètement tombé entre les griffes des modeux, ces pseudo-artistes prétentiards au service des femmes du Golfe et des parvenues chinoises. Sous prétexte de fashion week, (mais, bon dieu, que fait donc le Haut Comité de la Langue Française?), nous avons droit à un numéro de 200 pages dont 130 sont intégralement consacrées à la mode, 10 pages de texte et le reste en photos de mannequins et d'accessoires (ajoutons les 4 pages de couverture. Sur la première une femme, assise, ouvre largement... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mars 2018

"Chiens perdus sans collier" 2018

Je ne sais si beaucoup de personnes se rappellent le roman de Gilbert Cesbron sur le traitement de l'enfance délinquante qui connut un succès phénoménal dans les années 50 et fut porté à l'écran. Or, étrange coïncidence, 3 films sur ce thème sortent ou vont sortir actuellement : Les garçons sauvages, La fête est finie et La prière. Je m'empresse de dire que je n'ai vu d'eux que leur bande-annonce, mais c'est suffisant pour avoir envie d'aller voir l'un d'eux et pour avoir une petite idée de tous. Deux d'entre eux traitent de la... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 février 2018

Souvenirs de lycée ou J-M Blanquer a raison

C'était en des temps lointains, avant 1968, et je découvrais grâce à mon correspondant anglais l'organisation des études dans les grammar schools. A partir de la 1ère (peut-être même de la 2de) le nombre des matières étudiées diminuait, chaque élève choisissant celles qui l'intéressaient le plus. Si ma mémoire est bonne il se retrouvait en terminale avec 4 subjects répartis probablement en majors et minors, peu ou prou le projet de notre ministre. Comme je l'enviais ! J'aurais aimé ne faire que du français, des langues anciennes et de... [Lire la suite]
03 février 2018

Ma période "chanteuses Rive gauche"

                                     J'assistais hier à un spectacle de cabaret où l'un des artistes a interprété un extrait du "Condamné à mort" de Genet en précisant que la musique était d'Hélène Martin. Hélène Martin ! Je crois bien que je l'avais oubliée, et pourtant un de mes camarades d'études me passait souvent (vivant chez ses parents, il bénéficiait de son électrophone) le disque où elle chantait intégralement le poème en question.... [Lire la suite]
28 janvier 2018

Jeff Koons : "J'vous ai apporté des tulipes"...

Ah, ce bouquet de tulipes, quelle tempête dans le marigot ! L'artiste-plasticien Jeff Koons, dont la cote prouve sans équivoque le génie, veut donc offrir à Paris une oeuvre en signe de solidarité et en  hommage à sa résilience après les attentats de novembre 2015. Enfin, "offrir", entendons-nous : étant donné les dimensions de l'oeuvre et les problèmes d'installation qu'elle pose, elle coûtera la bagatelle de 3 500 000 euros ("l'idée" est gratuite, merci Jeff !). Calmez-vous : le mécénat privé prendra en charge cette somme. Tout... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,