30 septembre 2020

Hommage à Denis Tillinac que je n'ai pas lu.

C'est comme ça : je n'ai pas lu Denis Tillinac. Que sais-je donc de lui? Qu'il était d'un chiraquisme sans concessions, qu'il jouait au réac grognon, qu'il appartenait à "l'école de Brive"dont il fut même, en quelque sorte, le leader. "L'école de Brive", justement : une poignée d'écrivains d'origine limousine (mais tous les auteurs limousins n'en font pas partie) d'où émergent les noms de Michel Peyramaure qui fait des romans historiques ou de Claude Michelet dont l'oeuvre, qui évoque grives, palombes et engoulevents, ferait presque... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 janvier 2020

"Le coeur glacé" d'Almuneda Grandes. Une histoire de la guerre d'Espagne

Tient-on avec "Le coeur glacé" le grand roman sur la Guerre d'Espagne? Peut-être. En tout cas l'auteure n'a pas ménagé sa peine : 1350 pages bien tassées dans l'édition du livre de poche en 2 tomes. Le roman balaie 70 ans de l'histoire de l'Espagne, du pronunciamento de Franco en 36, au début du 21ème siècle, avec, au premier plan ou à l'arrière-plan, la guerre et ses conséquences sur les familles et la société. Les meilleures pages sont peut-être sur Madrid assiégée et résistant avec rage, les hommes faisant sans cesse le chemin... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 janvier 2020

Albert et Gabriel

On ne pourra pas dire que la littérature n'a pas d'importance en France : depuis le début de l'année on parle presque autant de Matzneff et de Camus que de la clause du grand-père ou du compte pénibilité. Le premier, écrivain confidentiel s'il en fut, se voit soumis au jugement sans indulgence d'une foule de gens qui ne l'ont pas lu mais étendent à son style la réprobation qu'ils ont pour ses pratique sexuelles : on ne fait pas de bonne littérature avec de mauvaises moeurs. Le second, au contraire, est présenté comme une haute... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 10:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juillet 2019

Cet été Cotonet lira sur la plage...

Titre idiot : je ne lis jamais à la plage, mais je ne pars jamais sur mon île sans livres, bien que je sache pouvoir en trouver d'autres dans les brocantes estivales ou dans ma propre bibliothèque puisque l'été est une saison particulièrement propice à la relecture. En voici quatre que je ne saurais recommander puisque je ne les ai pas lus, mais voici pourquoi et comment je les ai choisis.   L'opoponax de Monique Wittig : Je me souviens que le titre du livre intriguait lors de sa parution dans les années 60 aux éditions de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 mai 2019

Romain Gary dans la Pléiade, on s'interroge...

Et voici que Romain Gary est dans la "Pléiade"! J'ai l'impression que des digues  se sont effondrées et qu'une nuée d'auteurs va se ruer chez Gallimard en criant "Moi aussi, moi aussi!". Car enfin, Romain Gary....Vous allez me dire : affaire de goût. Certes, je reconnais  mon peu d'attirance pour cet écrivain. J'ai lu, étant adolescent, Les racines du ciel et il ne m'en est rien resté (et d'ailleurs, est-ce que je ne confonds pas avec Le lion de Kessel : l'Afrique de l'est, des histoires d'animaux...). Je ne pense pas... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 09:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2018

J-L Talon : "La marquesita", roman de moeurs espagnol.- coll. 10 18

Ah, le beau livre qui réjouira tous les amoureux de l'Espagne, et nous sommes nombreux ! L'histoire (qui est, d'ailleurs, plutôt une suite de tableaux) se passe à Madrid aux alentours de 1900 dans une Espagne qui vient de perdre presque toutes ses colonies mais n'a pas abandonné sa fierté ni sa recherche fiévreuse de l'amour et du plaisir. Autour de la "petite marquise", orpheline aussi belle que riche et sensuelle, gravitent une multitude de personnages de toutes sortes : toreros, chulos, filles et leurs entremetteuses, curés,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 août 2018

Les coucous de Midwich(Le village des damnés) et le Grand Remplacement

J'avais vu les deux adaptations des Coucous de Midwich au cinéma, toutes les deux sous le titre Le village  des damnés (la première en noir et blanc, excellente, le remake de Carpenter en 1997 est plus banal), mais je viens juste de lire le roman originel de John Wyndham publié en 1959 par Denoël dans l'excellente collection"Présence du futur". Résumons brièvement ce livre, un classique de la S-F et comme tel déjà connu de beaucoup. Un vaisseau spatial atterrit dans un village anglais isolé, il maintient ses... [Lire la suite]
07 novembre 2017

Prix littéraires : les romans gris

Après la rentrée de septembre qui voit voit des centaines de romans, dont une bonne moitié est condamnée au pilon, s'abattre sur les librairies comme la vérole sur le bas clergé breton, l'évènement  le plus pénible de l'année littéraire est celui des prix en novembre. On les critique, voire on les condamne, on s'en daube, mais ils tiennent bon dans leur rôle de pourvoyeurs en livres-cadeaux. Comme bien vous pensez, je ne me précipite pas dessus sauf cas exceptionnels comme Houellebecq ou Jonathan Littell il y a quelques années,... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 18:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 octobre 2017

Renaud Camus : mort d'un écrivain

  "Le génocide des juifs était sans doute plus criminel mais paraît tout de même un peu petit bras auprès du remplacisme global".  Comment en est-il arrivé là ? J'ai découvert Renaud Camus en 1985 avec son Journal d'un voyage en France que j'ai lu avec un grand bonheur. L'écrivain, que son éditeur avait pourvu d'une voiture et de quelque argent, part sur les routes de France en suivant un itinéraire dont j'ai oublié la logique, si ce n'est la recherche de la beauté dans les paysages du "coeur frais de la France", les... [Lire la suite]
24 septembre 2017

Pour Pierre Benoit

Pierre Benoit, voilà un écrivain que j'avais à peu près oublié ! Or il se trouve que je suis tombé par hasard il y a quelque temps sur Pour Don Carlos que j'ai relu avec délice et qu'un de mes amis Fb évoque dans un post certains livres de cet auteur. Il y a quelques années je ne sais plus quelle maison d'édition avait réédité en un gros volume ses romans les plus célèbres (avait-elle pensé à une réédition complète ? Je ne crois pas, Benoit a écrit beaucoup). J'en avais été surpris car je croyais cet écrivain tombé dans... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 10:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,