17 septembre 2021

Jean Guéhenno :"Journal des années noires"

J'avoue que jusqu'à maintenant je n'avais pas une grande estime pour Guéhenno que, du reste, je n'avais pas lu. Prof de khâgne, collaborant à "Europe" et à "Vendredi", il était pour moi une caricature d'intellectuel de gauche que le mot fameux de Gide, "Comme il y a des gens qui parlent du nez, monsieur Guéhenno parle du coeur", avait définitivement ridiculisé. Or son "Journal des années noires" est tout à fait remarquable comme témoignage de la vie sous l'Occupation et je n'en connais qu'un équivalent, c'est... [Lire la suite]

09 septembre 2021

Belmondo au Panthéon!

J'aimais bien Belmondo, enfin, pas plus que ça. Je me rappelle sa mort rue Campagne-première dans A bout de souffle et - bien plus belle - la scène finale de Pierrot le fou où il se fait littéralement sauter le caisson avant le long travelling sur la Méditerranée et le poème de Rimbaud "Eternité". Au début du film il lisait dans sa baignoire à une petite fille un texte d'Elie Faure :"Velasquez peignait les soirs...". Je ne vais pas vous raconter tout le film, vu tant de fois. Mais voilà, ce comédien qui a d'abord incarné la "Nouvelle... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,