14 avril 2018

Chabrol, cinéaste de la province

Qui voudra connaître la France profonde au temps du bon roi Pompidou devra revoir les films de Chabrol, notamment Le boucher (1970) et Les noces rouges (1973). Aucun cinéaste n'a mieux évoqué cette campagne et ces petites villes qui allaient devenir "périphériques" mais où on connaissait alors le calme bonheur de la province (on n'utilisait pas alors l'affreuse expression "en région") bouleversé parfois par la violence des passions. Le réalisateur choisit d'abord avec soin son décor : une petite ville pas trop pittoresque, "moyenne"... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 07:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 avril 2018

Le slogan du cheminot :"Privilégié, moi ? Jamais !"

Jadis la Poste s'appelait les PTT (je précise pour les jeunes : poste, télégraphe, téléphone) que les mauvais esprits feignaient de prendre pour l'acronyme de "Petits Travailleurs Tranquilles". A la campagne on entendait souvent "le fils Untel trouvait la terre trop basse, il est entré aux chemins de fer" et d'une façon générale de tous les fonctionnaires on disait :"Les manches d'outils ne leur feront pas mal aux mains". Il y avait un mélange de mépris pour ceux qui ne travaillaient pas de leurs bras (ce qui était quand-même parfois... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 avril 2018

Ode à Jennifer Lawrence

Le magazine du "Monde", qui tient du journal de mode et de "Voici", a une rubrique en bas de page où il résume en quelques chiffres la vie de tel ou tel pipole. Cette semaine c'était le tour de la tant belle Jennifer Lawrence, 4 chiffres seulement accompagnés d'un court commentaire mais assez pour nous faire rêver. 14.- C'est à cette âge que la jeune fille, en vacances à New York avec ses parents, est repérée par un "découvreur de talent". Dieu soit loué ce n'était pas l'ignoble Weinstein qui eût été comme une limace sur... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,