28 août 2015

Salauds de pauvres ! Ils vont en villégiature avec l'argent des mômes.

Remarque de ma femme de ménage l'autre jour : "Ceux qui arrivent en vacances dans l'île la dernière semaine sont ceux qui viennent de toucher l'allocation de rentrée". La première réaction de ma candeur offusquée fut de penser que le prolétariat (bien proche en l'occurence du quart-monde) n'avait guère d'illusions sur les siens : des voleurs et des tricheurs que doivent bien faire rigoler les discours lénifiants de la gauche. Pas de raison que cette tricherie ne s'étende pas aussi à l'assurance-chômage ou maladie et à toute prestation... [Lire la suite]

22 août 2015

Ah que j'aime les militaires !

Une fois de plus j'ai envie d'entonner l'air célèbre d'Offenbach. Hier dans le train Amsterdam/Paris deux militaires américains en vacances ont maîtrisé un terroriste probablement islamiste qui s'apprêtait à tirer sur les passagers à la kalachnikov. L'un des deux hommes a été grièvement blessé. On peut d'abord trouver un sens politique à cet évènement : il permet de bien distinguer où sont nos amis et où nos ennemis. N'en déplaise à la droite la plus extrême et à la "gauche de la gauche" qui entretiennent la tradition de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 août 2015

Fleur Pellerin n'a pas lu Modiano mais elle a vu "Love" de Gaspard Noé

Notre sémillante ministre de la culture (et de la communication) a introduit un recours auprès du Conseil d'état contre la décision du Tribunal administratif de Paris d'interdire aux moins de 18 ans Love de Gaspard Noé. j'ai d'abord pensé que cette interdiction était justifiée : quoi de plus traumatisant pour un adolescent que de devoir en même temps consulter son portable, bouffer son pop corn et se br....r ? aussitôt j'ai entendu tonner une voix "Oserai-je ainsi piétiner les valeurs de la France éternelle, patrie des droits de... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 août 2015

Oléron : la gentrification d'une île

Ce qui n'était qu'esquissé depuis quelques années (nous avions pris l'habitude chaque fois que nous croisions un couple de gays trendies de murmurer : "les prix montent") devient une tendance affirmée. L'île d'Oléron a longtemps représenté la bonne humeur et le sans-gêne de vacances familiales dans un camping ou sur un lopin à l'intérieur des terres où on garait sa caravane, elle baignait aussi dans une tradition libertaire née en 36. Désormais elle se gentrifie. Les expositions artistiques, par exemple, se multiplient et s'ouvrent... [Lire la suite]
Posté par Cotonet à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,